mercredi 19 février 2014

Contact

Une caresse - un effleurement à peine - le temps d'un journal.
S'en contenter, jusqu'au lendemain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de ne pas laisser le champ du menu déroulant sur "anonyme". Le commentaire risque d'atterrir dans les spams !