mardi 12 novembre 2013

S'il pleut, écoute

Je me souviens, il y a plusieurs années en arrière, d'une réflexion qu'avait eu ma mère au décès de son père. Elle disait que c'était comme si un vide avait abattu un pan entier de sa vie. Le genre de vide qui persiste et qu'on ne peut pas combler, comme si on perdait une partie de soit-même, physiquement.

A l'époque j'étais trop jeune pour vraiment comprendre ce qu'elle voulait dire. Mais maintenant je ne peux que le vivre moi-même.
C'est une sensation vraiment très étrange en fait, assez indescriptible. On sent qu'il manque quelque chose, que du coup on est différent, mais impossible de mettre des mots clairs dessus. Tout ce que je sais, c'est que j'ai l'impression que je n'arriverais pas à redevenir comme avant.

Quelque part ce n'est pas un mal. On grandit grâce aux épreuves de la vie. Je sais que j'ai évolué très brutalement sur beaucoup de points le jour où j'ai appris le décès de maman. Ca s'est fait en une micro-seconde, je n'étais plus la même, tout en restant moi.
J'envisage les choses tellement différemment maintenant.. je relativise sur beaucoup de choses -ce qui n'est pas du luxe !!- mais en contrepartie, d'autres naissent douloureusement.
Je regarde les personnes plus âgées que maman d'un oeil nouveau. Je ne peux pas m'empêcher de constater qu'elle n'a pas eu le temps de vieillir... Quelque part ça me met en colère, j'ai envie de le reprocher à toutes ces personnes.
Et d'un autre côté, c'est comme si tout à coup, j'étais devenue une personne à part, qui ne fait plus partie de ce monde là, mais d'un autre où les familles sont amputées brutalement, comme la mienne.
On fait partie d'une autre catégorie de personnes maintenant, on fait partie des orphelins... qui n'étaient pas préparés à un départ si soudain et inattendu. Il nous manque un bout de coeur, à tous les quatre.

C'est le jour de la cérémonie que j'ai vraiment senti ce clivage. Tout à coup je n'étais plus vraiment là. Physiquement si, mais mon esprit était ailleurs. Et depuis il n'est toujours pas redescendu.
J'ai l'impression d'être le témoin de ma propre vie, de loin, comme il n'y a pas si longtemps quand j'avais l'impression physique de ne pas exister. Sauf que cette fois, ce n'est plus de mon ressort, ce n'est plus un constat égoïste sur mon cas. Et je ne sais pas si ça me fait peur ou si ça me soulage...
Quelque part ça m'évite de souffrir de trop en fait. J'ai l'impression que toutes mes émotions sont anesthésiées.
Mais ça m'inquiète aussi parce que du coup, je n'arrive pas à craquer, je n'arrive pas à pleurer, à me libérer un bon coup. Au lieu de ça, je flotte en permanence, je survole ma vie sans plus le moindre goût. Tout se passe au ralentit... le travail, les courses, les discussions, les sorties que j'arrive encore à faire...

J'ai juste envie de dormir toute la journée, au chaud, en écoutant de la musique. Et cette fichue solitude sentimentale revient m'étreindre comme jamais.
Mais à la différence d'avant, ça m'arrange de me focaliser dessus, plutôt que de repenser au jour où maman est partie sans m'attendre...

Je n'ai pas eu le temps de lui dire au revoir. Je ne l'avais pas revue depuis mon retour de Suède. Je devais la voir le week end, mais elle est soudain partie sans crier gare un mercredi matin, alors que j'attendais une réponse à un sms qu'elle ne lira jamais.
Je ne l'avais pas vu avant, je ne l'ai pas vu après... j'ai l'impression qu'elle est juste partie faire quelques courses en ville.

S'il pleut, écoute.

vendredi 1 novembre 2013

WIP

Allez, une fois n'est pas coutume, je refais un de ces petits step by step sur une illu que je suis en train de faire :) A chaque avancée notoire je posterais une capture d'écran !

Je parlerais plus de ces deux personnages sur le commentaire du dessin terminé, mais ils sont tous les deux à moua. Vous pouvez d'ailleurs reconnaitre Hakim et son bras artificiel, que je dessine régulièrement en ce moment...







MAJ du 12 novembre : je suis en panne de crayon ! De nouveaux screenshots dès que j'aurai retrouvé le goût au dessin.

WebRep
currentVote
noRating
noWeight